my image

Faire la vaisselle à la main : plus ou moins écologique ?

Dans le contexte actuel d’économies d’énergie, on pourrait se dire que faire la vaisselle à la main permettrait d’utiliser moins d’électricité et peut-être même moins d’eau, ce qui serait une très bonne idée. Et pourtant, une étude reprise dans de nombreux articles sur la comparaison entre vaisselle à la main et lave-vaisselle nous affirme le contraire. Alors, on en pense quoi ? Laquelle des deux méthodes est la plus économe en énergie ? En eau ? Quel est le plus écologique entre le produit vaisselle liquide et les produits utilisés dans le lave-vaisselle ? On vous donne les réponses à ces questions !

Consommation d’eau : l’avantage relatif du lave-vaisselle

Les lave-vaisselles récents sont conçus pour être à la fois efficaces et économes. Il en résulte une consommation d’eau moyenne par cycle qui oscille entre 10 et 15 litres. En revanche, pour le même nombre de couverts, assiettes, verres et plats, on pourrait consommer jusqu’à 4 fois plus d’eau en lavant manuellement. Il ne devrait donc y avoir aucun doute : la vaisselle à la main est moins écologique, car elle requiert une bien plus grande quantité d’eau (potable qui plus est). 

Mais c’était sans compter le “jusqu’à” 4 fois plus d’eau. Il s’agit donc bien d’une valeur maximale, qui peut être considérablement réduite si l’on ne laisse pas couler l’eau pendant qu’on lave, si l’on utilise un petit filet d’eau pour rincer ou un bac dédié au rinçage, etc. Quel est alors le nombre de litres d’eau consommée ? Aucune étude ne l’a encore calculé. Toutefois, on imagine assez mal passer sous la barre des 10 litres, que peuvent atteindre certains lave-vaisselles.

PS : pour savoir combien de litres consomme un lave-vaisselle chaque année, référez-vous à sa classe énergétique. La fiche produit peut quant à elle vous donner la consommation par cycle.

Consommation d’électricité : une comparaison difficile à établir

Vous lirez souvent sur internet qu’un lave-vaisselle consomme environ 1 kWh par cycle, tandis que la quantité d’électricité requise pour faire chauffer l’eau nécessaire à la vaisselle à la main serait autour de 2,5 kWh. Là encore, le lave-vaisselle en ressort a priori gagnant et serait la solution pour faire des économies à la maison. Mais tout n’est pas si simple, pour plusieurs raisons : 

  • tous les lave-vaisselles n’ont pas la même performance énergétique : si vous voulez un appareil écologique et qui réduira votre facture d’énergie, il faut comparer l’étiquette de classe énergétique des appareils, indiquant la consommation annuelle en kWh ;
  • selon que vous utilisez de l’eau très chaude ou de l’eau tiède pour laver votre vaisselle à la main, l’énergie nécessaire ne sera pas la même ;
  • même s’il faut plus de kWh pour chauffer l’eau, peut-être que votre chauffe-eau fonctionne avec une énergie renouvelable (chauffe-eau solaire par exemple) ou moins polluante (chauffe-eau thermodynamique) que l’énergie qui sert à alimenter votre lave-vaisselle.

Il y a donc bien trop de critères à prendre en considération pour pouvoir faire une généralité sur la différence d’énergie consommée entre vaisselle à la main et utilisation du lave-vaisselle. 

Produits de lavage : des options écologiques pour chaque méthode

Hormis les consommations d’eau et d’énergie, on peut aussi juger du critère écologique en fonction des produits utilisés pour laver la vaisselle. Qui gagne le match entre le liquide vaisselle pour le nettoyage traditionnel à la main et les capsules et tablettes pour lave-vaisselle ? Match nul. En effet, on peut opter pour des solutions écologiques dans les deux cas, tout comme avoir affaire à des produits qui ne respectent pas l’environnement (et qui sont aussi potentiellement nocifs pour la santé).

Si vous êtes un adepte de la vaisselle à la main, la version écologique pourrait être le DIY. Vous pouvez en effet fabriquer votre propre liquide vaisselle, à base de savon de Marseille, savon noir, vinaigre blanc et bicarbonate de soude par exemple. Vous pouvez aussi faire le choix d’un liquide vaisselle prêt à l’emploi plus respectueux de la planète. C’est le cas de notre liquide vaisselle rechargeable, avec sa composition clean, sa formule en poudre à diluer dans l’eau du robinet et conditionnée dans des recharges sans plastique, et une bouteille réutilisable. Et si vous combinez un liquide vaisselle écologique avec une éponge lavable d’origine végétale, vous réduirez d’autant plus votre impact environnemental !

Et si vous préférez laisser la machine faire le travail ? Il y a aussi des produits en version tout-en-un qui respectent la planète, votre santé, vos verres, ustensiles, assiettes, etc. Chez SPRiNG, vous avez le choix : au format capsule de gel ou en tablette. Là encore, aucun ingrédient controversé et un emballage sans plastique !

Nos conseils pour nettoyer sa vaisselle de façon écologique

Vous n’avez pas le budget ou pas l’espace suffisant dans votre cuisine pour un lave-vaisselle ? Mais vous aimeriez quand même réduire votre impact sur l’environnement quand vous faites la vaisselle à la main ? Voici quelques astuces à garder à l’esprit : 

  • retirez bien tous les restes de nourriture et jetez-les à la poubelle avant de passer au lavage ;
  • faites tremper les plats qui sont particulièrement gras ou avec des salissures incrustées avant de les nettoyer, plutôt que de frotter avec acharnement en laissant l’eau couler ;
  • ne lavez pas la vaisselle sous un filet d’eau, mais prévoyez deux bacs : un bac de nettoyage et un bac de rinçage. Si votre évier n’a qu’un seul bac, utilisez par exemple une bassine.
  • si la vaisselle n’est pas très sale, préférez une eau tiède à une eau chaude ;
  • utilisez la juste dose de liquide vaisselle ;
  • passez à l’éponge lavable, qui est zéro déchet et peut être fabriquée à partir de matières naturelles.

Si globalement, le lave-vaisselle vous permet d’économiser de l’énergie (dans tous les sens du terme) et de l’argent, il y a aussi de bonnes habitudes à prendre pour exploiter tout son potentiel écologique. Voici comment économiser et optimiser son utilisation au quotidien :

  • lancez un cycle uniquement quand le lave-vaisselle est plein (ou choisissez le programme demi-charge s’il existe sur votre appareil) ;
  • privilégiez le programme éco dès que possible, sinon, choisissez toujours le programme adapté au contenu du lave-vaisselle et au degré de saleté (cycle pour les verres, cycle pour la vaisselle très sale, etc.) ;
  • faites le choix de tablettes lave-vaisselle vraiment efficaces, pour vous éviter un second nettoyage ;
  • ne prélavez pas les plats et les assiettes afin de ne pas gâcher d’eau, mais enlevez bien les résidus de nourriture.

Avec ces conseils et astuces, vous devriez pouvoir réduire votre impact environnemental à la maison, que le lavage se fasse à la main ou à la machine ! 

Lire aussi

Mon panier

0

Plus que 35 € pour profiter de la livraison offerte (en France)

Votre panier est vide

Rejoignez le collectif et recevez nos actualités clean !

Vous acceptez de recevoir des emails de la part de Clean Collective. Pas plus d’un par semaine, promis.